Le sourire de l’ange

J’avais adoré Les chutes du même auteur, c’est donc avec plein d’espoir que j’ai entamé la lecture du Sourire de l’ange.

...Quelques infos...

  • Publié en tant que : Rosamond Smith
  • Titre original : Soul/Mate
  • Année de publication : 1989
  • 1re édition en France: 1994
  • Traduit par Pierre Charras
  • Éditeur : Archipoche
  • ISBN-13 : 978-2352871484
  • Nombre de pages : 312

...Selon l'éditeur...

Un visage d’ange, un esprit brillant : Colin Ash est la coqueluche de la haute bourgeoisie de Boston, qui ne se doute évidemment pas qu’il n’en est pas à son premier meurtre.
Tuer est devenu pour lui un loisir, presque un plaisir. Dans un registre, il note les circonstances exactes de ses forfaits. Mais qui pourrait soupçonner ce jeune homme bien mis d’être un psychopathe ?
Dorothea Deverell, la veuve dont Colin s’est épris ne se doute de rien. Elle aime un homme plus âgé qu’elle, marié à une femme jalouse et voit sa carrière menacée par un collègue de bureau sans scrupule.
Colin s’efforce alors de lui faciliter la vie, sans hésiter à éliminer les gêneurs. Tandis que l’amour de Colin se fait de plus en plus pressant, Dorothea découvre bientôt que derrière le sourire de l’ange se cache un… démon.
Joyce Carol Oates excelle dans l’analyse psychologique de ses personnages. L’apparence, la névrose, l’amour, le sexe font partie de ses thèmes favoris. La dualité aussi, dont elle étudie ici les aspects les plus sombres.

...L'avis d'Olivia Lanchois...

J’avais adoré Les chutes du même auteur, c’est donc avec plein d’espoir que j’ai entamé la lecture du Sourire de l’ange. Veuve et maîtresse d’un homme marié, Dorothea Deverell fait la connaissance d’un jeune homme qui parvient à se faire apprécier de la plupart des gens, usant de son physique et de son charme naturel. La jeune femme découvrira pourtant la face obscure de Colin, redoutable psychopathe. Un thriller sans enquêteur ni détective, avec des personnages fouillés comme sait les dépeindre Oates, dans un environnement presque banal. Le roman ne suit donc pas le déroulement habituel d’un thriller ou d’un polar, on connaît le coupable dès le départ, on assiste à ses méfaits au fur et à mesure. L’originalité réside dans ce traitement peu habituel, et l’intérêt n’est en rien diminué par le manque de suspens : les personnages portent l’histoire.

Appréciation :      
 Avis initialement publié en juillet 2011 sur mon blog My InnerShelf.
Photo du profil de Olivia Lanchois
Par là !

Olivia Lanchois

Chef chez My Inner Shelf
Olivia Lanchois, (Carole, de son vrai prénom) est lectrice, blogueuse, photomane, touche à tout, experte en rien, et amie des bêtes. Blogueuse depuis 2005 sur My Inner Shelf.
Photo du profil de Olivia Lanchois
Par là !

Les derniers articles par Olivia Lanchois (tout voir)

Laisser un commentaire